Comme les populations des autres Communes du Département de Nyong et Kellé, celles de la Commune d’Eséka descendent, toutes par filiation patrilinéaire (ligne des pères) de Ngog-Lituba, grotte mythique originelle du peuple Bassa.

Données démographiques

La population de la Commune d’Eséka est estimée à environ 50 000 habitants appartenant à 95% à l’ethnie Bassa.

Inégalement repartie sur l’ensemble du territoire communal, cette population concentrée à près de 80% dans le Centre urbain d’Eséka, se trouve aussi disséminée dans les villages ci après :

Noms des villages 

Eséka Village

169

Bonbe I

126

Bonbe II

130

Song Badjeck

413

Song-Nweck

98

Djogob

266

Mahomy

226

Song Bassong

461

Song-Bikun

181

Lipombe

625

Limoug-Lihog

313

Mouanda

296

Nguibassal I

113

Mamb-Kellé

110

Mapan

236

Makomol

27

Bogso

970

Pouth-Kellé

328

Bitoutouck

65

Song-Ndeng

142

Nguibassal II

190

Milongo

145

Minloh

200

N’jock

186

Manguéngues

138

Souhe

186

Mintanye

235

Song-Hot

85

Mandjack

328

Ngog-Tos

165

Espace urbain communal

Likabo

1087

Eséka II

1207

Log-Bikong

1170

SNEC

1260

Camp-Fonctionnaire

4686

Mosquée

1666

Aviation

1119

Adna

1131

Cercle Municipal

971

Tetem

1770

Malla

2073

Pombe

600

Briqueterie

2750

Lycée

505

  

Permanence

1466

Boondjock

246

 

 

Ces villages sont placés sous l’autorité de quarante six chefferies traditionnelles de 3e degré, d’une chefferie de 2e degré et d’une chefferie traditionnelle de 1er degré installée à Eséka Village. Les principaux groupes claniques sont consignés dans le tableau ci-après :

Commune

Chefferies du 3e degré

Chefferie du 2e degré

Chefferie du 1e degré

Répartition ethnique

Familles

Eséka

46

01   

(vacante) : Eséka- village

01

L’ethnie Bassa est majoritaire à plus de 95%. Quelques allogènes sont recensés au niveau de l’espace urbain communal

– Ndôg Ntjock

– Ndôg Njee

– Ndôg Ngond

– Ndôg Nnen

– Ndôg Kôbe

– Lôg Ngônd

– Log Baeg

– Badjob

– Nkossing

– Bagyéli (Bajèlè)