Comment se rendre à Eseka ?

PAR ROUTE

                A partir de Yaoundé (tarif 1500 FCFA)

BUTRANS (tarif 1500 FCFA) gare routière de Mvan

Véhicule « clando »,Derrière Butrans (tarif 1500 FCFA)

                A partir de Douala (tarif 25OO FCFA)

BUTRANS (camp Yabassi )

                A partir de Boumyebel (tarif 700 FCFA)

Gare routière d’Eseka (sur la route d’Eseka)

Moto taxi ou «  ben skin » (tarif entre 1500 et 5000 FCFA)

                On peut également joindre Eseka par route à partir de Makak, Messondo Nguibassal, Mandjack par véhicule personnel (clando), tarif 1500 FCFA pour Makak, 1000 FCFA pour MANDJAK et 800 FCFA pour Nguibassal, par route carrossable. Ce parcours peut également être effectué par les moto taxi ou ben skin, prévoir entre 2000 FCFA et 5000 FCFA.

 

PAR TRAIN

                A partir de Douala (tarif  2500 FCFA)

Gare voyageur de Bessenguè

Gare de Bassa’a (ndog koti)

                A partir de Yaoundé (tarif à partir de 2900 FCFA)

Gare voyageur d’Elig– Essono

                A partir de Makak

Gare de Makak

                A partir de Ikoa Malep

Gare arrêt

                A partir de Minloh Maloume

Gare arrêt

                A partir de Mandjack

Gare arrêt de Mandjack

                                 PAR AVION

 

                ESEKA dispose d’une piste d’atterrissage pour les petits avions. Cette  aviation a été construite vers les années 1948 par le français JEAN VETTER, premier exploitant forestier du Cameroun de l’ex-société bois du Cameroun. Il disposait d’un avion de 6 places et s’en servait pour ses déplacements à l’intérieur du pays, le réseau routier étant peu étendu à cette époque.